Suez innove sans limite en matière d’IA avec Microsoft Azure

 

 

Témoignage : David Blomme: Director of IT Transformation chez SUEZ

 

 

Suez, pionnier français en matière de gestion de l’eau et des déchets, choisit Microsoft pour l’accompagner dans sa transformation data. Le groupe a créé CoDAI, une plateforme sur Azure qui centralise et accélère sa politique d’innovation IA. La plateforme améliore le time-to-market de développement et déploiement à grande échelle des nouvelles applications AI. Elle répond ainsi aux enjeux de performances, satisfactions des collectivités et des citoyens, et différenciation commerciale de Suez.

Le choix de Microsoft Azure pour démocratiser l’IA au sein de Suez

Auparavant le mode de travail des Data scientists était plutôt individuel. Ils effectuaient leurs recherches sur leur propre ordinateur, manquaient souvent d’accès aux ressources de calcul et rencontraient des difficultés à traduire leurs innovations en produit fini. Face à l’absence d’un processus pour démocratiser, accélérer et industrialiser la data science et l’IA, Suez a souhaité mettre en place une nouvelle gouvernance, plus collaborative, non seulement entre les Data scientists, mais aussi entre les Data scientists et les métiers. C’est ainsi que la plateforme CoDAI sur Microsoft Azure est née. « CoDAI fait partie d’une roadmap de transformation data plus complète intégrant en plus du volet technologique, un volet organisationnel avec la définition de nouveaux rôles data et leur internalisation ; mais également un volet d’acculturation à la data et l’IA à tout niveau de l’organisation. » explique Gilles Faÿ, Group Head of Data Science chez Suez, qui a mis en place le projet CoDAI.

CoDAI a aujourd’hui plus d’un an d’existence et endosse trois rôles majeurs :

En premier lieu, CoDAI met à disposition un catalogue de toutes les innovations IA développées par les Data scientists de Suez. Toutes les expertises digitales du groupe (Data scientist, experts métiers…) ont donc accès à ce qui a été développé ou est en cours de développement. Cela évite de réinventer des solutions déjà existantes mais plutôt de venir les enrichir si besoin. Cette nouvelle façon de travailler, plus collaborative entre tous les métiers, permet la co-construction d’outils IA au service des métiers de l’environnement directement depuis la plateforme CoDAI.

Ensuite, une fois que les experts métiers ont approuvé l’utilité business de l’innovation proposée, CoDAI offre un espace pré-configuré, complet, moderne, scalable et sécurisé d’expérimentation aux Data scientists. Le service Azure Machine Learning est le cœur de la plateforme CoDAI en permettant le versioning, la dockerisation, ainsi que le déploiement pour l’inférence quel que soit le point d’accès : cloud, batch ou at the edge. Les Data scientists co-développent sans limite leurs prototypes avec ML-Ops et leurs pairs situés sur les cinq continents. Chaque développement de code est pensé dès le départ avec une logique d’industrialisation d’un produit final, développé via Azure Kubernetes, qui se voudra fiable, robuste, sécurisé et performant.

Pour finir, quand le prototype a fait ses preuves, CoDAI permet d’aboutir au produit fini c’est-à-dire à la production d’un micro-service ou d’une web app développée facilement grâce à Azure DevOps Projects. Ces innovations créées de concert avec les équipes business intégreront ensuite les appels d’offre et deviendront un véritable avantage compétitif pour Suez sur son marché.

Pierre Bonardet, Chief Solutions Officer chez Suez, donne un exemple concret de service développé grâce à CoDAI. Pour gérer au mieux la pression dans les réseaux d’eau potable qui peut engendrer des fuites et des casses, ce nouveau service détecte et anticipe grâce à la data les sources de variation anormales de pression. Résultat : des coûts de maintenance largement revus à la baisse et un impact environnemental positif grâce à la diminution des fuites d’eau.

CoDAI devient ainsi « une sorte de marketplace de micro-services basés sur l’AI à partir de toutes les données remontées par les experts métiers » résume Nicolas Cornet, Group Head of Data Engineering chez Suez, dont l’équipe construit la plateforme et la fait évoluer.

La véritable relation de confiance avec l’IA qui se construit au fil des mois via CoDAI réside aussi dans son déploiement avec Avanade, anciennement Azeo et partenaire Microsoft. En plus d’avoir créé le portail web de CoDAI et l’administration des droits, cet intégrateur a joué un vrai rôle d’accompagnement en organisant des ateliers avec les équipes Suez régulièrement pour comprendre les attentes et faire évoluer la plateforme en conséquence. Sur ce dernier point, Avanade est une vraie valeur ajoutée car la société connait parfaitement les nouveautés Microsoft et sait comment les utiliser et les déployer pour répondre à chaque besoin émergent du groupe.

Le projet de plateforme CoDAI fait aujourd’hui l’unanimité auprès de ses utilisateurs et David Blomme en témoigne « Pour le moment cela nous donne entière satisfaction. Les solutions Microsoft utilisées pour la plateforme CODAI sont stables et fiables malgré la forte montée en charge des données à traiter ».

Au-delà de CoDAI, la gouvernance mise en place par Suez autour de la Data et de l’IA est un succès. Elle permet l’acculturation des métiers, la définition de nouveaux rôles, des responsabilités et une approche responsable autour de l’IA. C’est cette nouvelle approche organisationnelle et humaine qui permet de déployer à grande échelle de nouvelles solutions innovantes qui démarquent de Suez sur son marché.

Des bénéfices concrets en faveur d’un time-to-market optimisé

  • La création plus rapide de nouveaux services : les Data scientists ne sont plus freinés par des contraintes d’architecture, de ressources de calcul ou de stockage de données et peuvent se recentrer sur leurs développements algorithmiques qui sont leur vraie valeur ajoutée explique Gilles Faÿ. Ils accèdent ensuite à une bibliothèque géante dans le Cloud Azure qui met en commun toutes les briques de code, facilitant et accélérant ainsi la création de solutions.
  • Des nouveaux services au plus près des attentes du marché : l’agilité de la plateforme CoDAI offre la possibilité de co-construire des applications avec les équipes métiers et utilisateurs finaux. L’idée est de mettre à disposition des beta tests pour personnaliser le produit final en fonction des itérations et besoins des équipes.
  • Une très grande scalabilité des services développés : les Data scientists accèdent à des ressources de calcul sans limite grâce à la possibilité de configurer autant de machines virtuelles que souhaité dans Microsoft Azure Machine Learning.
  • Une donnée ultra-sécurisée : essentiel pour la manipulation de data sensible.

Une plateforme qui a pour seule limite l’imaginaire

« L’offre Microsoft est en perpétuelle évolution à une cadence impressionnante, je suis confiant pour l’avenir de notre transformation data » témoignage David Blomme. Pour la suite les équipes souhaitent d’abord démocratiser l’accès à CoDAI a encore davantage de Data scientist. Ils ambitionnent ensuite de développer des algorithmes directement au sein des sites Suez ou de ses clients avec un pilotage à distance.

« Le fait d’avoir choisi Microsoft, un leader dans le monde de l’IA, est pour nous un gage de pérennité et une confiance dans le support qui nous est apporté dans la construction de la plateforme » conclue Nicolas Cornet. La plateforme CoDAI a donc de beaux jours devant elle pour faire collaborer toujours plus les métiers de Suez entre eux autour de l’IA.

Accéder à l’article complet et à la vidéo témoignage è  Microsoft Customer Story-Suez innove sans limite en matière d’IA avec Microsoft Azure

Leave a Reply