Quand les décisions fondées sur les données donnent naissance à une nouvelle culture d’entreprise

 

Article initialement publié le 21 Aout sur Forbes.fr 

Analyser les données va beaucoup plus loin que simplement analyser des faits et des chiffres. L’analyse de données peut servir de point de départ à la construction d’une culture des données qui, en retour, libère de nouvelles forces au sein de l’entreprise.

En s’appuyant de manière croissante sur l’analyse des données, les entreprises sont en mesure de prendre de meilleures décisions et de générer un changement de culture positif. Sur le moyen et long terme, cette culture des données profite à l’ensemble de l’organisation et à ses collaborateurs, en particulier pendant les périodes de changement.

1. Ouverture et confiance

Il est parfois difficile de déterminer, d’analyser et d’interpréter les informations pertinentes, parmi la masse de données disponibles. Surtout lorsque l’information est dispersée dans les différents silos de l’entreprise. Créer un environnement ouvert autour des données permet de dépasser  ces cloisonnements. En effet, ce n’est qu’en rapprochant les informations provenant des différents départements de l’entreprise et en créant des liens entre elles que l’on peut obtenir de nouveaux insights. Des équipes transverses informelles se créent et des alliances se mettent en place. De cette façon, les données créent des liens et instillent une culture de partage.
Toutefois, cette nouvelle culture doit aller de pair avec un système de gouvernance qui définit de manière transparente la manière dont les données sont gérées et sécurisées. L’introduction de l’analyse des données s’accompagne donc souvent d’une mise à jour du concept de sécurité informatique. Une démarche dont toute l’organisation bénéficie à son tour.

2. La démocratie par les données

La transformation en une entreprise basée sur les données commence souvent à différents niveaux selon les organisations – du conseil d’administration aux différents services. Par exemple, les analystes de données constatent souvent une demande croissante des collaborateurs pour l’accès à l’analyse de données en libre-service. Les entreprises doivent saisir cette opportunité. Elle permet aux collaborateurs d’agir de manière plus indépendante et d’assumer plus de responsabilités. Les hiérarchies deviennent plus perméables et les décisions sont prises de manière plus démocratique. À long terme, l’ensemble de l’entreprise en profite, car les processus traditionnels de l’entreprise sont mis à l’épreuve et deviennent plus innovants.

3. Des employés compétents et indépendants

La plupart des plateformes pour l’analyse des données en libre-service intègrent une interface utilisateur intuitive. Néanmoins, la formation reste une composante importante de la mise en place réussie d’une culture des données, notamment pour les employés peu familiarisés à leur utilisation ou à l’usage numérique. Avec leurs collègues, ces “novices” peuvent partager les meilleures pratiques ou participer à des concours dans lesquels ils mettent en scène de manière ludique la préparation visuelle des ensembles de données. L’analyse des données permet ainsi à l’entreprise d’accélérer sa digitalisation. Cette culture vivante des données améliore les compétences de la main-d’œuvre et favorise le transfert de connaissances.

4. Atteindre votre objectif plus rapidement

La Business Intelligence en libre-service permet d’aller plus vite. Les employés n’ont plus besoin de déclencher des tickets dans le système informatique pour obtenir des données car ils disposent d’un accès direct. Ils peuvent travailler avec les données disponibles de manière plus spontanée et avec des résultats plus ouverts. Ils se sentent plus libres, plus responsables et sont plus réactifs pour agir sur le service à la clientèle, les indicateurs de performance clés et le contrôle budgétaire ou les campagnes. Lors des réunions ou des discussions avec les supérieurs, il leur est possible de répondre aux questions en quelques clics de souris.
Cette nouvelle indépendance, qui est un des bénéfices concrets procurés par une culture des données, doit cependant être explicitement souhaitée et encouragée par la direction de l’entreprise. Pour ce faire, celle-ci doit envoyer des signaux clairs pour motiver les employés à se comporter de manière autonome et flexible.

5. Ouvert aux idées nouvelles

Une culture des données introduite avec succès déclenche une planification stratégique à long terme dans l’entreprise et modifie son ADN : les structures sont réorganisées, les objectifs commerciaux sont redéfinis, des secteurs d’activité, canaux de distribution ou partenariats nouveaux s’ouvrent. L’analyse des données en temps réel permet des prévisions de plus en plus précises grâce à l’IA et à l’analyse prédictive. Dans certains secteurs, ces atouts fournissent un avantage concurrentiel décisif. L’analyse des données offre des possibilités inépuisables de poser des questions sur l’activité, la culture et l’avenir de l’entreprise en recueillant des insights sur des changements clés. C’est ainsi que la culture des données aide les organisations à façonner le changement et à innover.

Tribune rédigée par : Pierre Barbier, Country manager Tableau France

Leave a Reply