LA VALEUR DE LA DATA RESIDE DANS L’USAGE QUE L’ON EN FAIT

C’est maintenant largement admis, la Data est devenue le carburant de tout développement d’une entreprise. La question n’est plus de savoir s’il faut s’appuyer davantage sur les données de l’entreprise, mais comment en tirer le meilleur parti.

Pour donner un début de réponse à cette question, on peut déjà dire qu’il n’y a aucune valeur métier dans une Data. C’est dans l’usage qui en est fait qu’on découvre son utilité et les leviers business qu’il peut révéler.

Aujourd’hui, la réponse à une question qui commence par « Pourquoi ? » est attendue en quelques jours. Et surtout, on attend plus que quelques tableaux commentés, mais une vraie analyse d’expert.

Il y a encore peu, ce type de question pouvait demander des mois de réunions, d’itérations, d’explications, d’ajustements et de formalisations pour arriver à « une certaine idée » de la réalité qui a bien sûr eu la malice de changer entretemps.

L’enjeu majeur dans les années à venir consiste à raccourcir ce délai de réaction. Toute analyse doit pouvoir se faire sur le champ et de manière particulièrement approfondie.

L’entreprise qui répondra à cet enjeu est celle qui aura compris bien avant ses concurrents que la personne capable de répondre à une question métier complexe dans un délai très court est la personne qui se pose cette question !

Cette liberté donnée aux utilisateurs non-informaticiens s’appelle la Self BI. Seule la Self BI répond à cette exigence en permettant aux Métiers de construire leurs propres analyses en testant leurs intuitions à la volée et au fil de l’eau.

Plus intéressantes que les approches classiques de la BI trop orientées outils techniques, les approches actuelles centrées sur la Data, de types Big Data et DataViz répondent-elles aux enjeux de demain ?

  • La nécessaire DataViz est-elle suffisante pour libérer les utilisateurs non IT ?
  • Comment moderniser son pilotage opérationnel ? Quel Report Agile pour demain ?
  • Comment Administrer et maîtriser la circulation des données dans l’entreprise et avec des partenaires externes ?

 

La nécessaire DataVIz est-elle suffisante pour libérer les utilisateurs non IT ?

Les outils de DataViz permettent aux Métiers de visualiser les données et de construire eux-mêmes leurs propres restitutions. Mais ils ne leur permettent pas d’accéder comme ils le souhaitent à leurs sources pour préparer leurs données en fonction de l’usage du moment.

Les outils DataViz n’intègrent pas de fonctions de traitement de données permettant à des utilisateurs non techniques de modifier simplement les règles de gestion et transformer ainsi la structure des données.

Aussi, lorsque les données ne correspondent pas à l’analyse qu’ils veulent en faire, la DataViz n’évite pas les itérations avec l’Informatique ni les délais pour en obtenir de nouvelles.

Le risque est que les Métiers finissent frustrés de devoir attendre des semaines pour obtenir les bonnes données alors qu’ils doivent produire une réponse urgente ; souvent pour « hier ».

 

Des clients, ici du secteur de la Cosmétique, témoignent avoir vécu la mise en place d’un ou successivement de plusieurs outils de DataViz avant d’opter pour la Self BI Suadeo.

 

Comment moderniser son pilotage opérationnel ? Quel Report Agile pour demain ?

L’outil de Report, contrairement à l’outil de DataViz, est le bon support au pilotage opérationnel.
Un outil de DataViz ne remplace pas un outil de Reporting. Ce dernier doit néanmoins en posséder les qualités agiles en matière d’ergonomie de construction et d’aisance d’utilisation.

Par ailleurs et Loin s’en faut, on ne libère pas les utilisateurs opérationnels avec un simple outil de restitution fusse-t-il être un Report modernisé. Ce Report de nouvelle génération, remis au « goût de la DataViz », n’apporte pas seul l’Agilité escomptée.

L’Autonomie des opérationnels n’est possible que si on leur permet d’agir sur le cycle de vie complet de la donnée allant de sa restitution à son extraction ; et en particulier d’accéder aux fonctions de Data Management disponibles dans le même outil.

Des clients, ici du secteur de la Banque, témoignent avoir modernisé leur système de Reporting en optant pour l’alternative Suadeo qui respectent les pratiques habituelles des utilisateurs opérationnels qui ont besoin

  • d’un outil de Reporting de nouvelle génération
  • d’un environnement de données d’usages métiers
  • d’un extracteur de données intégré
  • d’un outil de traitement et de chargement de données

 

Comment Administrer et maîtriser la circulation des données dans l’entreprise et avec des partenaires externes ?

La Data est un patrimoine essentiel pour une entreprise mais totalement inerte si l’on ne donne pas la liberté aux experts métiers d’en faire ce qu’ils en veulent quand ils le veulent.

L’avenir d’une Data Gouvernance, qui administre concrètement en temps réel l’exposition de la donnée et sa consommation, conditionnera la capacité des entreprises à outiller les usages de la Data.

Des clients, ici du secteur Public et des Ministères, disent comment ils exploitent les dispositifs techniques de Suadeo comme l’accès sécurisé aux données, la pseudonymisation, l’anonymisation ou l’agrégation pour assurer le partage de données entre administrations.

Ils utilisent pour cela les grandes fonctions de la plateforme Suadeo qui leur garantie une meilleure circulation de la donnée dans des formats ouverts et exploitables par des tiers au travers notamment

  • d’un catalogue interne recensant les jeux de données sélectionnés par des partenaires externes
  • d’un explorateur des fichiers de toutes les bases ou structures de données
  • d’outil de gestion des transferts de données
  • d’un dispositif d’exposition et de publication des données
  • dans un système de sécurisation embarqué très fin
  • avec une solution Low-Code


 

 

Inscrivez-vous dès maintenant et venez nous rencontrer sur le stand A50 et aux ateliers 1 les 28 septembre à 16h et 29 septembre à 15h

Leave a Reply