Cinq questions pour faire le point sur votre niveau de maturité avec Apache Kafka

Plus de la moitié des entreprises du Fortune 100 exploitent désormais la plateforme de streaming d’événements Apache Kafka. Prédiction des ruptures de stock via l’analyse des tickets de caisse dans la grande distribution, exploitation des données à des fins de lutte contre la fraude dans le secteur bancaire, recommandations de produits en temps réel, enrichissement de l’expérience utilisateur grâce à l’analyse de son parcours dans le ecommerce… Chaque secteur a son cas d’usage et la conduite d’opérations en temps réel rend possible des scénarios jusque-là impensables.

Beaucoup d’organisations tendent vers ce modèle data driven mais éprouvent des difficultés à matérialiser une road map précise. Quelle est votre situation actuelle et par quelles étapes allez-vous devoir passer pour tirer parti de la logique event-driven ? Nous avons défini cinq grandes questions qui reflètent le niveau de maturité des organisations dans leur utilisation des technologies Kafka. Appuyez-vous sur cette road map pour vous positionner et définir les actions que vous allez entreprendre pour réussir votre projet.

Où en êtes-vous dans votre démarche event-driven ?

1/ Identifiez la question que se posent vos équipes

2/ Evaluez votre niveau de maturité

3/ Identifiez les actions à entreprendre

 

1/ Qu’est-ce que l’event-streaming et comment fonctionne Apache Kafka ?

Votre organisation se situe à un stade où les développeurs prennent conscience du potentiel des technologies Kafka et cherchent à identifier leur intérêt en réalisant des expérimentations. Dans un premier temps, il est normal que vos équipes aient besoin d’appréhender le fonctionnement de base de la plate-forme, sans être encore capables de matérialiser des cas d’usage précis.

Le conseil : Laissez les équipes s’approprier les outils et entamez une réflexion sur le potentiel de Kafka. « Start small, think big and act fast ».

 

2/ Comment exploiter les technologies Kafka ? Quels pourraient être les cas d’usage au sein de mon organisation ?

Vos équipes ont assimilé les concepts de base de l’event streaming et ont désormais besoin de tester le potentiel de cette technologie sur un projet non critique, qui autorise le droit à l’erreur. Ces projets sont généralement pilotés par les équipes techniques (developpeurs, data engineers, architectes) qui y voient des gains d’efficacité et d’agilité. Par exemple, interconnecter deux systèmes et constater que chaque mise à jour de la base de données fait remonter l’information en temps réel sur le dashboard peut être une expérience assez enrichissante. Il s’agit donc d’une étape où les idées émergent : plusieurs uses case peuvent être mis en œuvre mais l’approche reste fragmentée. Par exemple la consolidation et l’archivage des logs techniques ou l’alimentation d’un datalake.

Le conseil : Du côté des équipes techniques, c’est le moment de sensibiliser l’entreprise aux premiers cas d’utilisation en production, en libérant les données des systèmes legacy. Du côté de la direction commerciale, il est intéressant de rechercher les opportunités business de l’exploitation des données en temps réel.  

 

3/ Comment exploiter l’event streaming pour tirer un réel avantage concurrentiel dans un projet précis ?

Le premier cas d’usage non critique aura permis de prendre confiance en la technologie d’event streaming. Vous êtes désormais prêt à la mettre en oeuvre pour un cas d’usage plus critique avec un impact plus fort sur le business, par exemple un dashboard métier ou la remontée des ventes d’un retailer au niveau national.

A cette étape, l’event streaming revêt  une véritable contribution business, les données sont visibles et exploitées par la direction. Cela dit, les use cases restent encore cloisonnés.

Le conseil : Concentrez-vous sur les cas d’usage à forte valeur ajoutée. Les plus fréquents incluent la détection de fraude, la cyber-sécurité, l’expérience client (customer 360, real-time recommendations,…), ou encore la maintenance prédictive, par exemple.

 

4/ Comment mettre en place une plateforme de streaming pour gérer I’ensemble de mes flux de données critiques ?

Cette étape est marquée par un changement d’état d’esprit. De la notion de « projet », l’organisation évolue vers celle de « plateforme » et l’approche devient mutualisée au sein de l’entreprise.Techniquement, les équipes commencent à interconnecter des systèmes entre-eux. Pour reprendre l’exemple de la remontée des ventes dans le retail, ces données peuvent désormais être réutilisées et routées vers les projets marketing ou logistique, le but étant de décloisonner les applications.

Vous commencez réellement à exploiter la plate-forme d’Event Streaming pour casser les silos, qu’ils soient organisationnels ou géographiques, en permettant une utilisation globale de l’ensemble des flux d’événements au sein de l’entreprise.

Le conseil : Cette transformation se fait généralement lors d’évolutions profondes du système d’information (replatforming vers le cloud, migration vers des architectures microservices,etc.)

 

5/ Comment s’affranchir totalement du legacy pour aller plus loin dans la logique event-driven ?

Votre entreprise se situe au stade ultime dans lequel Kafka est devenu le système nerveux central de l’entreprise. En d’autres termes, tout ce qui se passe dans l’entreprise – chaque interaction client, chaque requête sur une API, chaque changement de base de données – peut être représenté comme un flux en temps réel auquel tout le monde à accès et sur lequel chacune des parties prenante peut agir.

La plateforme d’event streaming devient un « data backbone » à l’intérieur duquel toute information transite : n’importe qui peut se brancher dessus à n’importe quel moment pour construire les use cases les plus modernes autour de la donnée, et ce en temps réel, comme le font les entreprises “digital natives”.

Le conseil : Recherchez des opportunités d’amélioration continue et de création de nouveaux business.

 

Rémi Forest, Manager, Solutions Engineering – South EMEA

 

Leave a Reply