Rendre possible les promesses du Big Data à l’ère du cloud.

Par Nicolas Korchia, directeur général des opérations et co-fondateur d’Indexima

 

Le cloud nécessite encore des ajustements à l’ère de l’instantané.

Ces dernières années, nous avons assisté à une tendance généralisée où les entreprises sont passées d’une infrastructure informatique rigide au cloud, plus flexible et évolutif. Et cela n’est pas près de s’arrêter : les investissements dans les technologies de cloud computing devraient atteindre 277 milliards en 2021 selon le cabinet 451 Research.

Il s’agit d’une formidable opportunité pour les experts de la donnée, dans la lignée de la « BI self-service ». Plus besoin aujourd’hui pour les experts métiers de confier leurs données à des spécialistes de la data en interne pour l’analyse. A la clef, un gain de temps considérable pour les équipes qui peuvent maintenant faire directement l’analyse.

Il reste cependant de vrais enjeux à régler sur deux piliers majeurs : la performance et le coût. On voit deux tendances émerger : les datawarehouses et les datalakes dans le Cloud. Certaines entreprises construisent leurs datalakes, sur S3 dans AWS par exemple, et rencontrent rapidement des problèmes de performance : elles peuvent passer des minutes, voire des heures, à récupérer leurs données pour les corréler et les voir s’afficher dans leur outil de BI. Ce n’est plus une situation acceptable à l’heure de l’instantané ! D’autres mettent en œuvre des solutions plus rapides avec les Datawarehouses de type Snowflake ou BigQuery mais alors les prix s’envolent avec l’augmentation de la donnée utilisée.

Le one-click cloud à la portée de tous.

Chez Indexima, notre approche est la suivante : nous proposons un Data hub permettant aux entreprises d’accéder à leurs données pour simplifier et accélérer l’analyse, rendant possible l’analytique en instantané, quelles que soient les sources de données, leur volumétrie et les applications de restitution. Nous sommes nés il y a 6 ans dans ce contexte de migration vers le cloud, ce qui nous a permis d’être un spécialiste de la BI dans le nuage dès notre création.

Si Indexima garantit cette performance, c’est parce que son moteur va piocher la donnée qui se trouve dans le cloud puis, grâce au machine learning, apprendre automatiquement à partir de l’utilisation faite. Il n’y a plus besoin de préparer la donnée soi-même car le moteur apprend à la place de l’utilisateur, libérant un temps énorme aux équipes. Aujourd’hui, nous rendons possibles les promesses du big data, c’est ce que nous appelons le one-click cloud !

Mais ce que nos clients apprécient le plus, c’est la simplicité de mise en œuvre et la facilité à utiliser Indexima. Nos partenariats technologiques avec les grands fournisseurs d’infrastructure comme Microsoft, Amazon, Google et Cloudera nous permettent d’assurer une mise en œuvre d’Indexima en quelques heures quelle que soit l’architecture de nos clients, on-premise ou dans le cloud mais également dans les principaux outils de restitution.

Donner un sens à la donnée grâce à la data science.

Nous avons la volonté de simplifier la vie de nos clients et de faciliter l’accès à la data science. L’enjeu pour nos clients, c’est de réussir à interroger la donnée et à lui donner du sens. Ils veulent comprendre ce qui se passe sans avoir besoin d’orienter leurs recherches au préalable.

Tout comme la BI self-service, il est possible pour les équipes métier d’accéder directement à la data science. Avec Indexima, la donnée est déjà dans la chaine BI, la data n’a pas besoin d’être déplacée ni d’être analysée par des data scientists qui nécessiteraient un temps et des couts considérables. Le moteur d’Indexima est plus flexible grâce au SQL, permettant de simplifier la data science tout en la rendant compréhensible et accessible.

 

Leave a Reply