Le nouvel âge de l’intelligence artificielle

Quand la maitrise technologique devient le meilleur vecteur de croissance de demain

Quel est le lien entre data et IA ? Où en sont les entreprises dans leurs projets IA aujourd’hui ? Surtout, quels sont les grands enjeux qu’elles auront à relever dans les mois à venir ? Entretien croisé entre Patrick Darmon, Directeur Exécutif Accenture Applied Intelligence France et Benelux, et Eric Biernat, Directeur Exécutif OCTO Technology Big Data Analytics.

Quelle relation l’intelligence artificielle (IA) entretient-elle avec la data ?

Patrick Darmon L’IA pose des enjeux technologiques, économiques et sociétaux majeurs. Notre réflexion s’est construite autour du fait que la data a une puissance phénoménale. Aujourd’hui, force est de reconnaître que la data est indissociable de l’IA : sans data, l’IA n’a pas de sens – et vice versa.

Depuis quelques années, la data a impulsé un nouvel âge de l’IA. Cette conviction se diffuse rapidement dans les entreprises, et des projets d’IA de plus grande envergure apparaissent. Ces applications disruptives feront partie de la toile de fond de l’entreprise de demain. Prenez un secteur comme la banque : il est en train de se transformer en profondeur sous l’effet de l’IA, et ce tant dans le domaine de la Relation Client que celui de la gestion du back-office.

Éric Biernat – Nous surfons finalement sur une lame de fond qui a d’abord été portée par la révolution digitale. C’est la digitalisation des processus et des personnes qui a permis d’avoir un double numérique (digital twin) d’à peu près tout ce qui nous entoure. S’est naturellement posé la nécessité de traiter et de stocker ces vastes volumes de données. Maintenant que la data est disponible, se pose la question de sa valorisation en créant de nouveaux services et applications. Et c’est là qu’interviendra l’IA. Pourquoi ? Parce qu’elle est, aujourd’hui, le moyen le plus efficace de monétiser la donnée. Voilà comment une technologie s’est invitée à la table des patrons du CAC 40 qui comprennent, plus que jamais, que la maitrise technologique sera leur meilleur vecteur de croissance demain.

Quels vont être les enjeux pour les entreprises au cours des prochains mois ?

Éric Biernat L’un des grands défis aujourd’hui est de passer du stade des projets pilotes (POC) à l’industrialisation, à la mise en œuvre effective d’applications. Ce sera un vrai challenge pour certaines entreprises qui ont beaucoup misé sur des Data Scientists très scientifiques et pas assez techniques. Même si la matière IA est très liée aux sciences, on sous-estime parfois que c’est une matière informatique avant tout et pour que l’IA tienne ses promesses au sein des entreprises, il faudra des Data Scientists capables d’aller beaucoup plus loin techniquement. J’aime imaginer qu’à moyen terme, 50% du SI d’une entreprise fera tourner de l’IA et ce SI ne pourra être construit que par de solides architectes et développeurs.

Mais ce n’est pas uniquement une question de technologie. C’est aussi un sujet de gouvernance et d’organisation. Sur ce dernier point, la réflexion sur la façon d’intégrer l’IA dans l’entreprise et d’impulser le changement humain est essentielle pour la bonne cohabitation homme/machine. Certes, certains métiers vont disparaître, mais il faut commencer par ce qui apporte du bien-être aux salariés, de la satisfaction à tous les échelons de l’organigramme. Cela permettra à tous de voir les côtés positifs de ces nouvelles technologies, et non de les subir.

Patrick Darmon – Les entreprises doivent aussi réfléchir à leurs orientations stratégiques. Elles y sont poussées par les nouveaux acteurs de la donnée qui ont créé une porosité entre les différents secteurs économiques. Un nouvel entrant comme Uber, qui s’est développé sur la donnée et l’économie des plateformes, a eu un impact considérable sur l’économie des déplacements urbains. On assiste également à des basculements entre secteurs d’activité. Ainsi, dans le domaine de la protection, les acteurs de la santé ou de l’automobile se retrouvent face à des assureurs.

Aucune entreprise ne peut ignorer ces transformations, car aucune n’est protégée. Une fois un cap établi, l’organisation de l’entreprise autour de la donnée devient la pierre angulaire de sa réussite, or nous observons que cette transformation rencontre de nombreux obstacles internes. Bâtir et fédérer le leadership autour de la data et de l’IA est un enjeu majeur qui va occuper les entreprises dans les années à venir.

Éric Biernat – Certains dirigeants pouvaient encore se croire à l’abri il y a 2 ans, mais aujourd’hui ce n’est plus possible. L’idée n’est pas d’avoir peur du lendemain, mais de tirer parti de l’IA pour maîtriser son destin. Enfin, les entreprises doivent prendre conscience que la matière IA, open source par essence, est accessible à tous.

En mars 2017, Accenture finalisait l’acquisition d’OCTO Technology. Depuis janvier, l’ensemble de son activité Applied Intelligence et Digital Delivery en France a été transféré vers sa filiale – une première dans l’histoire d’Accenture. Qu’est-ce qui fait la force de cette alliance ?

Patrick Darmon – Accenture est un acteur historique qui a une expertise reconnue dans l’accompagnement de grands projets de transformation. Face à un marché en constante évolution, où nous devons chaque jour explorer l’inconnu, nos clients ont besoin de réactivité. Notre volonté est de nous appuyer sur l’innovativité et l’agilité reconnues d’OCTO dans ce domaine pour la diffuser rapidement chez nos clients et à l’ensemble de nos équipes.

Éric Biernat – Chez OCTO, nous sommes des amoureux des technologies. Nous sommes toujours en alerte, en quête d’une meilleure façon de faire. Nous essayons d’avoir un temps d’avance sur nos clients afin d’être prêts à les accompagner quand une nouvelle technologie émerge. L’IA, sur laquelle nous avons une veille depuis une dizaine d’années, est en constante évolution. Nous maîtrisons l’aspect technologique, nous sommes armés pour réagir à tous les mouvements de l’IA, mais nous avons besoin de la capacité d’Accenture pour accompagner le déploiement global de ces technologies, qu’il s’agisse d’industrialisation à grande échelle ou de conduite de changement.

Venez nous rencontrer  Lundi 11 mars 2019 de 12h à 13h Amphithéâtre bleu, niveau 2

Pour aller plus loin : www.accenture.fr/appliedintelligence

Leave a Reply